Le traitement par air chaud THERMACURE®

charpente traitement gironde landes pyreneesLe traitement par air chaud THERMACURE® est immédiatement efficace  contre de nombreux parasites : mérule, coniophores des caves, champignons lignivores, punaises de lit.

100% écologique, le traitement par air chaud n’utilise aucun pesticide. Ce traitement n’occasionne aucune dégradation sur le bâtiment. Une journée maximum suffit à traiter votre maison.


tarif traitement air chaud merule thermacureContrairement à l’utilisation de produits chimiques, les traitements thermiques constituent une alternative respectueuse pour éliminer les infestations de parasites. Il est scientifiquement prouvé que les parasites deviennent de plus en plus résistants aux produits chimiques mais physiquement incapables de résister à des températures contrôlées extrêmes et prolongées.

Comment fonctionne un traitement par air chaud ?

L’homme possède naturellement un système de traitement thermique, il s’agit de la fièvre ! Le corps surchauffe et détruit ou affaiblit les microbes présents dans son organisme.

Le traitement par air chaud THERMACURE® fonctionne de la même façon. Les appareils de chauffage augmentent la température intérieure du bâtiment jusqu’à une température létale de 53°C. Les champignons lignivores, coniophores et mérules, punaises de lit et autres parasites sont incapables de survivre à cette température pendant une période prolongée.

Des capteurs de températures, placés à des endroits stratégiques, permettent de contrôler que la température est atteinte dans toutes les zones. Notre technicien reste sur l’intervention et contrôle l’évolution du traitement, tout au long du processus.

Le traitement thermique est efficace lorsque le processus d’application contrôlé est suivi : introduction et répartition de la chaleur, gestion du flux d’air et surveillance étroite. Notre technicien est spécialement formé à cette intervention.

Normes et homologation

La norme NF CE 14128 valide ce procédé depuis juillet 2004. L’ANAH (agence nationale de l’habitat), reconnait son efficacité dans sa publication n°1691 d’Avril 2006 en page n°41. Vous trouverez le guide de l’ANAH à l’adresse : https://fr.calameo.com/read/003588254a10d5eab523f

Le traitement thermique est également validé par la norme Européen prEN Wi 00038084.

AFPAH met en œuvre le traitement à air chaud avec succès depuis 2014. L’ANAH recommande de maintenir une température de 50°C pendant 16h. Nous avons réduit la durée du traitement à 12h00, en augmentant la température de 3°C, afin que l’intervention se déroule sur une journée, évitant les nuisances sonores tardives, et permettant des horaires de travail acceptables d’un point de vue humain. C’est au travers de nombreuses études d’archives et de données scientifiques, de mise en situation sur le terrain, de voyages et de rencontres auprès de chercheurs aux États-Unis, au Danemark et en Allemagne, que notre service Recherche & Développement a pu élaboré cette méthode unique dont vous trouverez toutes les sources au bas de cet article.

L’Allemagne et le Danemark utilisent le traitement par air chaud depuis plusieurs décennies. En effet, dans certains pays, la structure ossature bois des bâtiments ne permet pas d’utiliser un autre moyen de traitement.

Ce procédé de traitement n’est donc pas nouveau. Par exemple, ce traitement s’utilise au États-Unis depuis les années 1970 !

Avantages du système THERMACURE®

Premièrement, le coût. Selon le type de parasites, un traitement par air chaud coûte deux à dix fois moins cher qu’un autre traitement.

Ensuite, ce traitement est efficace le jour même. Il est sans pesticides et n’occasionne aucune dégradation sur le bâtiment.

traitement par air chaud filtre merule termites punaises de litPour finir, le système THERMACURE® intègre un système unique d’évacuation de l’air. Afin de ne pas disséminer les spores de mérules, les œufs ou larves de parasites, notre système possède une triple filtration. Nous installons une centrale de retraitement de l’air haute-performance. Cette centrale intègre un système de filtre : HEPA, H (norme amiante) ainsi qu’un filtre G4-H13-H17. Ainsi, aucun risque ni pour vos voisins, ni pour vous même. Enfin, sachez que l’absence de ce type de retraitement occasionne des risques de dissémination. Les spores sont détruits uniquement à des températures de plus de 90°C.

Limites et contraintes du système THERMACURE®

Le traitement par air chaud détruit dans la journée tous les parasites. Toutefois, cette méthode ne traite pas les causes.
Par exemple, si vous avez du mérule, vous avez probablement un problème d’humidité. Sans traitement de l’humidité, il y a des risques pour que le mérule réapparaisse tôt ou tard. Ce traitement nécessite également d’évacuer certains appareils sensibles (voir liste), ce qui peut être contraignant. Il faut également suffisamment d’espace pour placer les centrales thermiques hors du bâtiment et à moins de 5m, les appartements ne peuvent donc être traités si ils ne sont pas équipés d’un balcon d’une surface minimale de 6m².

Quelle est l’efficacité d’un traitement par air chaud ?

Le traitement par air chaud peut être efficace contre tous les parasites. Tout est une question de durée d’exposition à la chaleur. Dès que l’intervention s’achève, le parasite ciblé est éliminé. Certains de nos clients réalisent un traitement à air chaud en prévention. Ainsi, ils s’assurent de ne plus avoir aucun parasites dans leur maison !

Le traitement par air chaud détruit tous les organismes vivants dans votre maison : araignées, blattes, cafard, fourmis, certains acariens, coniophores, mérule, punaises de lit. Cela inclue également les plantes, il faut les retirer avant l’intervention !

Aussi, les oisillons dans votre toiture, les souris, rats et autres mammifères n’y survivront pas. Certains sont protégés, comme la genette par exemple, qui peut faire son nid dans la charpente. Par déontologie et par choix de notre direction, nos techniciens ont pour ordre de ne pas intervenir dans une maison dans laquelle se trouvent des animaux vivants, même non domestique.

Si vous souhaitez plus d’informations sur certains parasites ,suivez les liens ci-dessous :
Termites
Capricornes
Mérule
Punaises de lit

Quelle est la durée du traitement ?

Tous les parasites résistent différemment à la chaleur. Toutefois, nous avons fait le choix de réaliser tous nos traitements sur une durée de douze heures, pour un maximum d’efficacité.

Les punaises de lit sont très peu résistants à la chaleur. Le mérule, quant à lui, l’est un peu plus. Néanmoins, à 53°C, aucun parasite ne résiste bien longtemps !

Les étapes d’un traitement par air chaud

traitement par air chaud merule punaise de lit termitesLorsqu’il arrive à votre domicile, notre technicien procède à l’installation immédiate des turbines soufflantes.
Il vérifie leur fonctionnement et les mets en service.

Nos turbines intègrent des sécurités anti-incendie et la chaleur produite ne dépasse pas 60°C.
Les turbines restent à l’extérieur du bâtiment et disposent de leur propre alimentation, empêchant ainsi tout risque d’incendie.

thermacure capteur traitement air chaud mérule champignons coniophoresDès que les turbines fonctionnent, et avant que les températures ne deviennent insoutenables (30 à 45mn après la mise en service), notre technicien déploie les unités de contrôle de la température.
Ces dernières ont une portée de 100m et affichent en temps réel la température sur le smartphone de notre technicien, à tous les endroits du bâtiment.

Notre technicien procède ensuite à la mise en service du module d’évacuation et au réglage du débit si nécessaire durant la durée de l’intervention.

purification spore merule punaises de lit oeufsCette extraction intègre des filtres haute-performance qui détruisent les spores de champignon, les œufs, les larves des parasites, mais également les poussières et les particules fines.

Selon les interventions, plusieurs techniciens devront se relayer pour assurer une surveillance constante de votre maison.

Sources et publications scientifiques

Certaines sources sur le traitement à air chaud datent de… 1912 !
Vous conviendrez que ce traitement n’est pas nouveau et est utilisé depuis bien longtemps !

  • (2007)Strätling, M. : Orientierende Untersuchungen zur Abtötung von Myzel des Echten Hausschwamms durch Mikrowellen. Masterthesis, HAWK, FH Hildesheim. Hildesheim.
  • (2006) Huckfeldt, T., Schmidt, O.: Hausfäule- und Bauholzpilze. Diagnose von Hausschwamm und anderen Holz zerstörenden Pilzen sowie Sanierung der Schäden. Köln.
  • (2006) WTA-Merkblatt 1-2-05/D und Huckfeldt, T., Schmidt, O. : Hausfäule- und Bauholzpilze. Diagnose von Hausschwamm und anderen Holz zerstörenden Pilzen sowie Sanierung der Schäden. Köln.
  • (2006) Strätling, M. : Abschlußbericht zum AGIP-Projekt 2003.533 „Mikrowellen zur Desinfizierung kontaminierter Kunstobjekte- Grenzen und Möglichkeiten“ an der HAWK, FH Hildesheim. Hildesheim. AGIP: Abkürzung für Arbeitsgruppe innovativer Projekte.
  • (1995) Dr. Jagjit Singh : Building Mycology, management of decay and health in building.
  • (1992) Bech-Andersen, J., Andersen, C.: Theoretical and practical experiments with eradication of the dry rot fungus by means of microwaves. In: 23rd International Research Group on Wood Preservation Meeting, Harrogate, IRG/WP/1577-92.
  • (1992) Kjerulf-Jensen, C., Koch, A.P. : Investigation of microwave heating as a means of eradicating dry rot attack in buildings. International Research Group on Wood Preservation, IRG/WP/1545.
  • La liste de toutes les publications est bien trop longue pour la publier intégralement, vous trouverez sur ce lien de nombreuses autres études au sujet du mérule, et de ses traitements, conventionnels et à air chaud.

Voici les essais scientifiques menés par différents chercheurs et instituts au cours du siècle précédent. Attention, ce tableau manque de données. En effet, certains chercheurs parlent en “durée d’exposition létale” quand d’autres parlent du temps d’exposition nécessaire à la chaleur afin que les matériaux soient traitées à coeur. C’est notamment le cas du Danish Technological Institute. Enfin, nos recherches et études internes prouvent que le taux d’humidité est un facteur clé pour mener à bien une opération de traitement par Air Chaud. Des matériaux avec un taux d’humidité de 20% se traitent efficacement à 53°C pendant 6H. Des matériaux à 50% d’humidité, soit un taux “normal” en hiver, nécessite quant à eux une exposition durant 10 heures. Au delà de 50% d’humidité, le traitement s’avère parfois inefficace.

Nous appeler au : 0 805 38 31 31 Numéro Vert