La VMC Hygro B, c’est quoi ?

22 juin 2014

[Revenir à la page Traitement de l’air et ventilation]

Le principe de la VMC hygroréglable est le même que celui de la VMC simple flux autoréglable mais l’air est cette fois-ci régulé en fonction du taux d’humidité. Le débit d’air est donc variable.

Ce système de ventilation garantit une évacuation plus rapide de l’air très humide, tout en limitant le gaspillage, puisque la ventilation est adaptée aux besoins. Il y a très peu de risques de condensation ou d’odeurs.

La pression hydrostatique est la pression exercée par l'eau sur les fondations d'un bâtiment.

On distingue deux types de VMC hygroréglables : A et B.

  • La VMC hygro A comprend des entrées d’air autoréglables qui varient en fonction de la pression. La modulation de débit liée à l’humidité est réalisée à l’extraction.
  • La VMC hygro B possède des entrées d’air hygroréglables, à l’instar des bouches d’extraction. L’air vicié est extrait par des bouches hygroréglables équipées de capteurs d’humidité dont les débits varient en fonction de l’humidité ambiante. La régulation est donc plus fine.

Les avantages de la VMC hygroréglable

Voici les principaux avantages de cette VMC :

  • débit d’air entrant variable en fonction de l’humidité donc de l’occupation et des activités,
  • économie d’énergie par rapport à VMC simple flux autoréglable ,
  • amortissement rapide,
  • possibilité d’ouvrir les fenêtres,
  • si entrées d’air acoustiques : diminution des nuisances sonores extérieures,
  • moins de consommation électrique qu’une VMC double flux.

[Revenir à la page Traitement de l’air et ventilation]