Bouche autonome : une solution économique et efficace

logo garantie noir

La ventilation est la priorité pour combattre l’humidité !

La cause la plus courante d’humidité est la mauvaise ventilation d’une maison. La forte hausse des rénovations énergétiques les dernières années en est une des causes principales : isolation par l’extérieur, sur-isolation des combles et des plafonds rampants, remplacement des fenêtres en bois par du PVC ou de l’aluminium double vitrage. Tout cela sur des maisons qui initialement n’était pas prévues pour !

Il en résulte un « étouffement » de la maison, l’humidité ne peut en ressortir, favorisant l’apparition de moisissures et bactéries.
L’humidité n’a donc pas pour seule conséquence des dégâts esthétiques sur votre maison, elle peut aussi provoquer ou aggraver des problèmes de santé.

La bouche autonome est une solution discrète, économique et efficace

Bouche_autonome_hygrostat_pose_afpahCette solution est idéale pour les pièces éloignées d’un groupe central de ventilation, mais également pour les petits logements, ou pour des configurations ne permettant pas de mettre en place un autre type de ventilation. Cet appareil est équipé d’un détecteur autonome d’humidité, réglable, qui lui permet de s’allumer et de s’éteindre en fonction du taux d’humidité. Le réglage du capteur d’humidité est précis et complexe, selon le volume de votre pièce et sa configuration, il est important de le confier à un professionnel : une pièce trop ventilée entraînera une sensation de froid et d’inconfort.

Ventilation : une obligation légale

Il est important de rapeller que la ventilation est une obligation pour toutes les constructions depuis 1982. Les textes imposent « une aération générale et permanente ». Le minimum est une circulation d’air entre pièces principales et pièces de services.
Cependant, la meilleure solution reste la VMC.